Alien Project : L’affaire des mystérieuses momies de Nasca

Et si nous n’avions jamais été seuls ?

Le récit authentique d’une escroquerie géniale ou celui d’une découverte archéologique majeure qui peut changer l’histoire humaine ? À vous de juger.

En octobre 2016, Thierry Jamin, chercheur et explorateur français, est contacté par des pilleurs de tombes, ou huaqueros, de la côte sud du Pérou. Ces derniers lui révèlent d´étranges objets momifiés découverts, selon eux, dans un lieu secret du désert de Nasca, et lui racontent une histoire à dormir debout !

Quelques jours plus tard, convaincu de la réalité des faits, Thierry Jamin et son groupe se lancent dans une histoire à peine croyable. D’étranges momies humanoïdes, aux têtes allongées et aux mains de trois doigts, vont défrayer la chronique et bouleverser pendant plus de deux ans le monde, pas si tranquille, de l’archéologie péruvienne et de l’ufologie mondiale.

Pour certains, c’est “l’affaire Roswel” de l’archéologie moderne, tandis que pour d’autres, il ne s’agirait que d’une simple escroquerie finement montée par des trafiquants de trésors précolombiens ou par Thierry Jamin lui-même !

Alien Project : les momies de Nasca

Partie 1 – Sortie prévue en 2021 – Durée prévue : 1h30 – Format : HD

Réalisé par les témoins directs des faits, “The Alien Project, l’affaire des mystérieuses momies de Nasca”, raconte, en trois films, l’histoire de cette étonnante découverte aux implications universelles. Les amoureux d’Indiana Jone’s et de la série X-Files ne seront pas déçus. Sauf qu’ici, les faits relatés sont 100 % réels. Les images utilisées ont été tournées par les cameramen de Jungle Doc Productions au moment des faits et, pour la plupart d’entre elles, n’ont jamais été diffusées auparavant.

Premier opus : The Alien Project, l’affaire des mystérieuses momies de Nasca

Le premier opus, d’une durée d’1h30, sur une musique exceptionnelle de Michel Wiklacz, relate la première rencontre de Thierry Jamin avec les huaqueros jusqu’à la découverte d’un premier humanoïde momifié, long de 60 cm, aux allures d’E.T.

Le film débute à Cusco, en octobre 2016, où vit Thierry Jamin, puis nous conduit rapidement dans le désert de Nasca, et en Bolivie, sur les traces de “Mario”, le mystérieux découvreur du site. Celui-ci révèle bientôt à Thierry l’existence de petits êtres momifiés découverts dans un site funéraire qu’il tient à garder secret. Associés à d’étranges organes et à divers objets de pierre et de métal, ces étranges reliques ne semblent pas provenir d’une civilisation humaine.

Lorsqu’en mars 2017 “Mario” révèle à Thierry le corps parfaitement conservé d’une créature qui, visiblement, n’appartient pas à l’espèce humaine, “l’affaire des momies de Nasca” prend soudain une autre dimension et va bientôt devenir un événement mondial.

En cours de montage, ce film-documentaire palpitant sera présenté officiellement en France au cours de l’année 2020.

Deuxième opus : The Alien Project, les momies d’un autre monde

Le deuxième opus raconte l’incroyable découverte de nouveaux corps momifiés, tels que celui de “Josefina”, une humanoïde aux allures de reptiles de 54 cm de long, dont l’abdomen contient trois œufs, ou celui de “Maria”, un être “hybride” d’1,68 m de hauteur.

Plus d’une dizaine de corps sont ainsi mis au jour et révélés au monde au cours de l’année 2017. Relayée par le célèbre journaliste mexicain Jaime Maussan et la chaîne américaine de télévision par Internet Gaia.com, l’affaire devient mondiale et l’objet de violentes controverses.

Thierry Jamin et l’équipe de l’Instituto Inkari, qu’il dirige, sont au cœur de cette histoire rocambolesque. Un jour d’avril 2017, Thierry et un ami archéologue, sont abordés à Cusco par un étrange “homme en noir”…

Ce deuxième volet de la trilogie “The Alien Project”, tiendra en haleine d’un bout à l’autre du film tous les amoureux du genre ! D’une durée d’1h30, sur une musique toujours aussi exceptionnelle de Michel Wiklacz, il est actuellement en cours de montage est sera disponible en 2020.

Troisième opus : The Alien Project, la preuve finale

Enfin, le troisième et dernier opus raconte les événements survenus dans “l’affaire des mystérieuses momies de Nasca” au cours des années 2018 et 2019. Une période riche en rebondissements qui ne laissera pas le spectateur se reposer ! C’est le film crucial, à ne pas louper, qui révèle les résultats des analyses réalisées dans des laboratoires de renommée mondiale, situés aux quatre coins du monde, sur l’origine ADN de ces êtres jusqu’alors inconnus de la science moderne. D’où viennent-ils ? D’une lignée d’espèces éteinte voici des millions d’années ? Ou bien d’une civilisation avancée venue des étoiles dans un lointain passé ?

À l’initiative d’un congressiste péruvien, Armando Villanueva Mercado, les résultats de ces années de recherche seront présentés officiellement au monde, le 19 Novembre 2018, lors d’une séance de travail au Congrès de la République du Pérou.

Ce film dérangeant pose de vraies questions et interpelle le spectateur. Et si c’était vrai ? Thierry Jamin et ses compagnons de l’Institut Inkari de Cusco, seront au cœur de l’événement…

D’une durée d’1h30, sur une musique exceptionnelle de Michel Wiklacz, ce film sera disponible, avec les deux premiers, courant 2020.